press to zoom
Quelle belle fête !
Quelle belle fête !

"Totor" Victor Debaes (à gauche en garde-champêtre) et "Juju" Julienne Lenoir (son épouse 3ème en partant de la gauche). Les deux autres personnes sont encore inconnues).

press to zoom
Dossier photographies d'époque
Dossier photographies d'époque

press to zoom

press to zoom
1/27
Les fêtes de la rue Jean Bart à Hellemmes, on s'en souvient encore...
Elles se sont déroulées de 1950 aux années 1970. Chaque années, en été, ces fêtes permettaient de collecter de l'argent qui était utilisé pour aider les veuves de guerre et les vieux et plus généralement les nécessiteux.
 
A l'occasion de ces fêtes, on élisait le Maire du Quartier pour un an.
 
Jacques Scrépel à Hagondange 1947
Jacques Scrépel à Hagondange 1947

press to zoom
Jacques Screpel 3 mai1920
Jacques Screpel 3 mai1920

Original du certificat de première communion en mai 1920 de Jacques Screpel.

press to zoom
Les 5 PO réunis
Les 5 PO réunis

Sur la façade de la maison de la communauté du 118, une fresque réalisée en 2014 par l'artiste Daniel Gola.

press to zoom
Jacques Scrépel à Hagondange 1947
Jacques Scrépel à Hagondange 1947

press to zoom
1/36
Quelques pages de la vie des 5 prêtres ouvriers dominicains d'Hellemmes.
En 1948, Jacques Screpel fondait la Communauté des Prêtres Ouvriers dominicains d'Hellemmes.
Celle-ci constituée de Jean LEGENDRE (1949), Charles QUENEAU (1952), Joseph ROBERT (1955) et Michel PERRET (1966) élisait domicile au 118 rue Jean Bart à Hellemmes, entourée par la communauté chrétienne du 118 et l'association de la Commune Libre de la rue Jean Bart.
(1) Mémoires de Jacques Scrépel Prêtre Ouvrier - Jacques Screpel
00:00 / 00:00
(2) Mémoires de Jacques Scrépel Prêtre Ouvrier - Jacques Screpel
00:00 / 00:00
Ponches Groupe
Ponches Groupe

press to zoom
Ponches 004
Ponches 004

press to zoom
Comité_Ponches_en_2000
Comité_Ponches_en_2000

press to zoom
Ponches Groupe
Ponches Groupe

press to zoom
1/14
Le Camping de Ponches-Estruval (Somme) a été créé en 1956 par les volontés conjointes de la Communauté des Prêtres Ouvriers, de la Communauté chrétienne et de la Commune Libre de la rue Jean Bart. L'objectif était de permettre l'accès aux vacances pour les familles d'ouvriers d'Hellemmes.
Le Camping de Ponches est toujours en activité aujourd'hui.